Direction Services généraux Internat Service de suite SAUO Droits des usagers
Historique Principes fondateurs Projet associatif Organigramme Galerie
Objectifs Les 2 établissements



  • 1
  • 2

6 Rue Paul Cézanne
93360 Neuilly Plaisance
Téléphone : 01 43 08 90 90
Fax : 01 43 00 36 30

Directrice
Leïla AIT IDDER
direction.sauo@gavroches.com

Cheffe de Service éducatif
Jean Philippe BORSARI
cse.sauo@gavroches.com<

Télécharger le projet institutionnel du SAUO →

Télécharger le livret d'accueil du SAUO →

Finalité de la prise en charge

Le SAUO vise à sécuriser et réassurer les adolescents de façon qu’ils puissent dépasser ce temps de crise et puissent se projeter dans un futur possible.

Par ailleurs, le SAUO vise à l’élaboration d’un bilan à la fois médical, psychologique et éducatif pour les jeunes dits primo-arrivants à l’ASE qui doit aider le travailleur social référent à proposer un projet d’orientation au plus près de la problématique et des besoins des jeunes.

L’orientation proposée au jeune, voire de sa famille, doit prévenir une nouvelle rupture familiale ou institutionnelle et donc un nouvel accueil au SAUO.

Spécificité du public et de ses besoins

Le SAUO accueille des jeunes pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance de Seine-Saint-Denis dans le cadre :
- D’ordonnances de placements provisoires signées par les juges des Enfants.
- D’accueils provisoires signés par la famille.
- En tant que Pupille du département.

Nous accueillons également des jeunes mineurs isolés sans représentation parentale sur le territoire.

Dans tous les cas, il s’agit au moment de l’admission, d’adolescents en difficultés, angoissés face à une situation de rupture, sans possibilité de se projeter sur les semaines à venir quant à l’hébergement et la situation familiale. De fait, ce type de réponse en urgence implique une attention particulière marquée dès l’accueil, et une réactivité de l’équipe face aux troubles de ces adolescents en insécurité.

Mise en place de bilans

L’observation est construite par les éducateurs dans le cadre de l’action éducative au quotidien : dans le partage des repas, des activités de loisirs, des week-ends et des soirées.

Une durée de 3 mois est prévue pour permettre une observation suffisamment étayée, mais cette période est réaménageable avec souplesse. Toutefois, certaines orientations peuvent prendre plus ou moins de temps et nous pouvons faire preuve d’une adaptation relative en fonction de la situation.

Par ailleurs, différents bilans sont proposés au jeune : un bilan psychologique, un bilan scolaire, un bilan de santé et un bilan éducatif général.